Zone-Patient
L’extraction des dents de sagesse

L’extraction des dents de sagesse

Les troisièmes molaires, aussi appelées les « dents de sagesse » sont les dernières dents à se développer dans la bouche. Leur extraction est souvent recommandée pour plusieurs raisons, la plus commune étant le manque de place dans la bouche pour qu’elles puissent sortir complètement et bien se positionner. Nous recommandons alors de les extraire pour éviter qu’elles causent des problèmes.

Il arrive également qu’il y ait assez de place dans la bouche, mais que les troisièmes molaires ne soient pas angulées correctement de façon à ce qu’elles poussent adéquatement et qu’une partie ou la totalité de la dent demeure sous la gencive. C’est ce que nous appelons respectivement une dent semi-incluse ou incluse. Une telle situation peut entraîner plusieurs problèmes dentaires comme des infections, une inflammation des gencives, des défauts osseux, de la résorption aux dents voisines et même des kystes ou des tumeurs bénignes.

Certains traitements d’orthodontie peuvent aussi nécessiter l’extraction des dents de sagesse, entre autres lorsqu’une chirurgie à la mâchoire du bas est nécessaire. Parfois, nous recommandons l’extraction des troisièmes molaires à un plus jeune âge lorsqu’elles empêchent l’éruption des deuxièmes molaires permanentes. Ce n’est toutefois pas parce qu’on planifie un traitement d’orthodontie qu’il est toujours nécessaire d’extraire les dents de sagesse.

En terminant, il est conseillé d’extraire les dents de sagesse pendant l’adolescence ou au début de la vingtaine car les conditions de guérison sont plus favorables et les complications sont moindres.

Question ou commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).