Zone-Patient
Occlusion volet 2: malocclusion dentaire de classe II

Occlusion volet 2: malocclusion dentaire de classe II

Une malocclusion est une mauvaise relation entre les dents ou les mâchoires. C’est-à-dire que les dents du haut et les dents du bas ne s’emboîtent pas correctement. Une malocclusion n’entraîne pas automatiquement des dents croches mais peut favoriser une problématique fonctionnelle à long terme.

La malocclusion de type classe II est caractérisée par un écart antéro-postérieur entre le maxillaire supérieur et le maxillaire inférieur. Elle touche environ 25 % de notre population ici en Amérique du Nord. Elle est causée par des dents du haut trop avancées par rapport à celles du bas ou une mâchoire du bas trop reculée par rapport à celle du haut.

Les interférences et les contacts inadéquats entre le haut et le bas peuvent favoriser de l’usure dentaire ainsi qu’une dysfonction de l’articulation temporo-mandibulaire. On peut également observer des difficultés de mastication dues au mauvais positionnement des dents.

Cette malocclusion dentaire ou squelettique peut être corrigée par un traitement orthodontique et la bonne collaboration du patient. Un traitement complet est souvent prescrit, accompagné du port d’un appareil de type Forsus (ressorts) ou du port assidu d’élastiques (sur les broches ou un appareil de type Carrière) pour le repositionnement de l’occlusion. Si la malocclusion squelettique est trop sévère ou si la coopération du patient n’est pas adéquate, une correction chirurgicale pourrait y être associée.

 

 

 

Voir aussi correction avec ressorts (Forsus) et correction avec chirurgie

 

Question ou commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).